Heidsieck & CO Monopole, en France mais aussi ailleurs….

Depuis sa création, la Maison de champagne développe une importante activité à l’exportation, notamment en Allemagne et en Russie. Son Altesse Impériale le Tsar, grand amateur de vins de champagne, fait ainsi venir tous les ans, deux trains entiers de Heidsieck Monopole. Florens-Louis Heidsieck s’attache d’emblée à exporter ses vins.

Entre 1885, année de son centenaire, et 1900, la Maison connaît une période très faste.
Les ventes pour la Grande-Bretagne représentent 952 000 bouteilles en 1884 alors que celles destinées à la Russie en 1912, dépassent les 400 000 bouteilles.

Heidsieck & CO Monopole s’imposait comme la marque leader au début du 20ème siècle. Fournisseur breveté du Roi de Prusse et de l’Empereur d’Allemagne (1818), de la Cour d’Angleterre (1911), de la Cour de Suède et du Roi Gustave (1933) ou encore du Tsar Nicolas II et de beaucoup d’autres empereurs européens.

 
 

L'histoire en quelques dates

1785 : La Maison est fondée par Florens-Louis Heidsieck, un jeune Allemand originaire de Westphalie. Drapier, il crée une entreprise de négoce de laine et de vins à Reims, qu’il baptise « Heidsieck & C° ». Très vite, il abandonne le négoce de la laine pour se consacrer exclusivement au commerce des vins de Champagne.

1789 : La rumeur court toujours… Il y aurait eu du Heidsieck & C° Monopole à la Bastille ?

1818 : Heidsieck & C° Monopole devient le fournisseur breveté du roi de Prusse et de l’empereur d’Allemagne.

1828 : Décès de Florens-Louis. Il cède une entreprise florissante à son neveu Henri-Louis Walbaum.

1834 : Henri-Louis Walbaum (1813-1883) poursuit ses activités et devient associé à son beau-frère Auguste Heidsieck (1796-1870). La raison sociale de l’entreprise devient Walbaum Heidsieck & C°. Aujourd’hui, sa maison porte le nom de Heidsieck & C° Monopole.

1860 : Henri-Louis Walbaum et Auguste Heidsieck créent la marque commerciale « Monopole ».

1870 : À la suite du décès d’Auguste Heidsieck, son épouse dirige quelques années la société Veuve Heidsieck et Co, successeurs de Heidsieck & C°. Lui succède Florens Walbaum, qui devint le premier président du Syndicat du commerce des vins de Champagne, de 1882 à sa mort en 1893.

1882 : La société redevint « Heidsieck & C° ». Puis se succèdent différents noms : en 1889, la société devient « Walbaum, Luling, Goulden & Co, successeurs d’Heidsieck & C° ».

 
     

Champagne

Provence

Camargue

Portugal

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.